Envie de participer ?
DIMINUE, LE CONFLUENT CEDE A SAINT-CYPRIEN !

 

 

A Saint Cyprien SCAC bat CRC XV 30/12 Mi-temps 23/05

Temps couvert et froid terrain en bon état vent nul 250 spectateurs Arbitrage de M. Nicolas Coianiz assisté de M. Guillaume Chapeyroux et de M. Guillaume Ramos

pour CRC XV : 2 essais Benazzi (12ème,63ème),

                           2 transformations Dordé (12ème,63ème)

pour SCAC: 3 essais (15ème,20ème,51ème)

                      3 transformations (15ème,20ème,51ème),

                      3 pénalités (3ème,5ème,35ème)

CRC XV: Silva Correia, Laurent, Géronimo, Facci, Philippot, Marmié, Heurtin, Bénazzi(cap), Lagavardan, Dordé, Garbaye, Londéro, Moschion, Barbedette, Douzon, Saint-Loubert, Besson, Laguens, Gaudy, Rey, Poloni, Azzizi.

SCAC: Fraysse,Faget,Bihan,Travelle, Coeffier, Laspas, Monteil, Barrière T, Gauchez (cap), Cocatrix, Toth, Archgambeau, Gazard, Sanchez, Cuevas, Noël, Barrière F,Rougier, Salem, Bordinat, Delhaie,Vidal.

Le CRC XV se présentait ce dimanche à Saint-Cyprien avec une équipe fort remaniée en raison de nombreuses blessures. Si ces absences n’expliquent pas à elles seules la défaite des Lot et Garonnais, elles justifient une très mauvaise entame du Confluent qui est passé complètement à côté de sa première mi-temps. Les locaux d’entrée scoraient sur deux pénalités. Si à la 12ème les visiteurs répondaient par un bel essai du capitaine Bénazzi sur un maul, ce sont les cypriotes qui profitaient de la désorganisation défensive des noir et blanc pour inscrire deux essais en cinq minutes et créer un break 20/05. En fin de mi-temps, les visiteurs manqueront de se remettre dans le match en se faisant arracher un ballon dans l’en-but adverse et au contraire ce sont les locaux qui glaneront une pénalité de plus pour virer à 23/05. La seconde mi-temps sera plus équilibrée et verra même une montée en puissance du CRC XV qui trouvera un peu plus de cohésion et recentrera le jeu autour de son pack. Le Confluent à l’offensive prendra un contre de 80 mètres à la 51ème et malgré une farouche bataille ne parviendra à répondre qu’ une seule fois à la 63ème concédant une défaite logique.


 

 

 

 

 

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.